Révisé le 04/5/2022

Sur cette page:

Que faire si vous recevez un avis d'expulsion

Informations au 211: Si vous ou votre ménage recevez un avis d'expulsion pour non-paiement de loyer, appelez immédiatement le 2-1-1 pour en savoir plus sur l'aide au loyer avec paiement accéléré qui pourrait vous permettre d'éviter l'expulsion. L'équipe de protection contre les expulsions du comté peut être en mesure de fournir rapidement des ressources financières et juridiques pour permettre aux locataires du comté de Multnomah de ne pas quitter leur logement. Vous pouvez appeler même si vous avez déjà eu à faire une demande d'aide par le biais du portail en ligne de l'État ou d'une organisation communautaire.

Téléchargez cette fiche d'information de l'Oregon Law Center pour en savoir plus sur les protections contre l’expulsion.

Où trouver une aide juridique

Les locataires qui ont besoin de conseils juridiques peuvent trouver un soutien auprès de ressources communautaires telles que Oregon Law Center, Community Alliance of Tenants ou les services d'aide juridique de l'Oregon.

Éligibilité pour aide au loyer du comté de Multnomah

Happy black family hugging and embracing on couchSi vous êtes résident du comté de Multnomah et avez des difficultés à payer votre loyer (courant ou en souffrance) en raison de la pandémie, vous pourriez avoir droit à une aide. Pour être éligible, vous devez remplir tous les critères ci-dessous :

  1. Vous êtes locataire en Oregon et vous êtes en défaut de paiement.

  2. Au moins un membre de votre ménage peut prouver comment la pandémie de la COVID-19 a, directement ou indirectement, affecté sa capacité à payer le loyer ou les services publics.

  3. Le revenu annuel de votre ménage n'est pas supérieur à 80 % du revenu médian de la région pour la taille de votre ménage. Utilisez le tableau ci-dessous pour déterminer l'éligibilité de votre revenu.

Taille du ménage

80 % du revenu médian de la région

1 $54,150
2 $61,900
3 $69,650
4 $77,350
5 $83,550
6 $89,750
7 $95,950
8 $102,150

Informations sur les protections contre l'expulsion

Le projet de loi 891 du Sénat de l'Oregon protège les locataires ayant demandé une aide au loyer contre les expulsions pour non-paiement s'ils fournissent des documents relatifs à leur demande au propriétaire.

Le programme d'assistance locative d'urgence de l'État de l'Oregon a été fermé aux nouveaux demandeurs le lundi 21 mars. Les locataires de l'Oregon ayant demandé une aide au loyer et ayant fourni les documents y relatif à leur propriétaire avant le 1er juillet 2022, sont protégés par cette "sphère de sécurité" jusqu'à ce que leur demande soit traitée, au plus tard le 30 septembre 2022. Cette protection s'applique également aux locataires qui ont déjà soumis des documents à leur propriétaire et dont les protections précédentes ont expiré alors qu'ils attendaient l'arrivée de leur aide.

Les locataires peuvent obtenir la documentation appropriée auprès du prestataire d’aide au loyer avec lequel ils traitent.

Si vous avez d'autres questions afin de déterminer comment et quand soumettre des preuves de votre demande, veuillez contacter votre fournisseur d'aide au loyer ou Oregon Law Center, Community Alliance of Tenants ou les services d'aide juridique de l'Oregon.

Sachez que les locataires peuvent bénéficier d'autres protections en fonction de leur situation personnelle.   

Comment bénéficier de la protection contre les expulsions

Les locataires peuvent obtenir la documentation appropriée auprès du prestataire d’aide au loyer avec lequel ils traitent. Cette documentation doit être soumise au propriétaire avant le 1er juillet 2022 pour que les mesures de protection contre les expulsions soient effectives.

Si vous avez d'autres questions afin de déterminer comment et quand soumettre des preuves de votre demande, veuillez contacter votre fournisseur d'aide au loyer ou Oregon Law Center, Community Alliance of Tenants ou les services d'aide juridique de l'Oregon.